Histoire de Cracovie

vendredi 18 décembre 2015
par  Thérèse
popularité : 1%

Légende : D’après le témoignage le plus ancien qui nous soit parvenu ,à la fin du XIIsiècle un souverain imaginaire, Krakus (ou Krak), fonda la cité de Cracovie sur la colline du Wawel au-dessus de l’antre du dragon ) qu’il venait de tuer. Ce roi légendaire, Krakus, donna son nom à la ville de Cracovie.

À la fin du Xème siècle, Cracovie est un important centre commercial est administrée par les rois de Bohême. Les premiers monuments en pierre sont édifiés à cette époque . Cracovie devient la capitale de la Pologne.

Deux cents ans plus tard, la cité est presque totalement détruite par les raids des Tatars. En 1257, Cracovie est reconstruite et on peut en voir le résultat encore aujourd’hui dans la vieille ville.

Au XIVème, le roi Casimir III de Pologne fonde l’Académie de Cracovie (actuelle Université Jagellonne), la plus ancienne université d’Europe centrale après celle de Prague.

Les rois de Pologne résident dans la ville de Cracovie du XIVème au XVIème siècle.Cracovie connaît alors une période florissante. Capitale d’un État puissant, elle devient un centre bouillonnant des arts et sciences.

Fin XVème, Nicolas Copernic étudie à Cracovie.

Début XVIème, La mort du roi Sigismond II de Pologne en 1572 met fin à la dynastie Jagellon.Son successuer transfère la résidence royale à Varsovie. Cracovie voit son influence diminuer d’autant plus qu’elle est affaiblie par les pillages lors des invasions suédoises et par la peste qui fait 20 000 victimes.

Au XVIIIème la Pologne doit faire face aux envies de la Prusse et la Russie . En 1795, le pays est partagé entre la Prusse, la Russie et l’Autriche qui hérite de Cracovie .

Début XIXème Cracovie qui est intégrée au duché de Varsovie et devient une « ville libre » à la souveraineté limitée puis repasse sous le contrôle direct de l’empire autrichien. Cracovie redevient le centre culturel et artistique de la Pologne. À Cracovie et Varsovie, des mouvements de libération nationale sont actifs (usage du polonais banni dans de nombreuses régions…).

Au XXème,lors de la Première Guerre mondiale, les troupes de Cracovie combattent au côté des Empires centraux avec l’Allemagne et l’Autriche. En 1918, Woodrow Wilson prend parti pour l’indépendance de la Pologne. En septembre 1939, Cracovie tombe aux mains de la Wehrmacht .

Depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale, la population de Cracovie a quadruplé et la ville est redevenue le centre culturel de la Pologne. En 1978, l’Unesco a inscrit le centre historique de Cracovie sur la liste du patrimoine mondial.

À l’instar de plusieurs grandes villes de Pologne, l’histoire de Cracovie est fortement marquée par la présence d’une importante communauté juive. Avant la Seconde Guerre mondiale, on estime que près d’un quart des habitants de Cracovie étaient israélites, soit une population juive de 60 000 personnes sur un total de 250 000 habitants environ.


Navigation

Articles de la rubrique